Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arts-chipels.fr

LA VEILLÉE DU THÉÂTRE DE LA VILLE

LA VEILLÉE DU THÉÂTRE DE LA VILLE

À partir du lundi 22 juin 16h, Emmanuel Demarcy-Mota, accompagné de 7o artistes, soignants, scientifiques et les équipes du théâtre invite le public à une grande veillée pour la réouverture du théâtre de la ville à l’Espace Cardin. Pendant 48 heures, un cortège de propositions pour passer du temps du confinement au temps des retrouvailles.

Journées et nuits de retrouvailles en même temps que cde bilan des actions poétiques et scientifiques menées par le Théâtre durant le confinement, les programmes offrent une belle occasion de reprendre pied dans le monde « réel » du spectacle.

LA VEILLÉE DU THÉÂTRE DE LA VILLE

Les consultations poétiques, musicales & chorégraphiques

Un voyage poétique immobile partagé

Pendant la période de confinement, le Théâtre de la Ville a maintenu un lien direct entre les artistes et les populations à travers Les Consultations poétiques puis scientifiques. Une Consultation poétique est une rencontre inattendue entre un acteur et une personne autour de la poésie. Elle débute par un échange autour de questions simples, pour faire connaissance. Équipé de son Vidal poétique (recueil de plus de 100 poèmes, inventé sur le modèle du dictionnaire médical du même nom), l’acteur fait le choix d’un poème à partir de ce qui lui est dit et le partage. Après la consultation, le texte du poème est donné, accompagné d’une « prescription poétique ». Les Consultations poétiques sont devenues un phénomène et ont été progressivement proposées en 19 langues (grec, espagnol, anglais, portugais, mandarin, wolof, beti, lingala, sango, pidgin, kongo, italien, arabe, roumain, hongrois, allemand, albanais, slovène et en hébreu). Un réseau international de théâtres et d'institutions partenaires s’est tissé pour développer la mondialité des Consultations poétiques à Florence, Bucarest, Berlin, Taiwan… Des Consultations scientifiques ont également été proposées depuis le mois d’avril, créés en collaboration avec des scientifiques, des médecins et un architecte ayant rejoint l'équipe artistique.

Pour les soirées de réouverture de juin2020, Les Consultations poétiques se métamorphosent à nouveau par la danse et la musique avec les danseurs et chorégraphes Saïdo Lehlouh, Tarek Ait Meddour, Link Berthomieux de la Compagnie Black Sheep, Claire Richard, Dominique Verpraet, Stéfany Ganachaud, Eugénie Drion et Laure-Adélaïde Boucaud danseuse de l’Opéra de Paris, Marion Gautier, compagnie Hofesh Shechter II, les musiciens de l’Orchestre de Paris et la Troupe de l’imaginaire.

LA VEILLÉE DU THÉÂTRE DE LA VILLE

Tenir paroles. 46 acteurs, soignants, patients et scientifiques réunis sur le plateau successivement.

Un spectacle réalisé à partir des Consultations poétiques & scientifiques, des témoignages de ceux qui en ont bénéficié et des observations des acteurs qui les ont données. Un retour en arrière sur les 3 mois qui viennent de s’écouler où sidération, peur, espoir, ludicité se sont succédé. Une synthèse des 6 000 échanges avec les personnes appelées, des 8 000 poèmes partagés.

Avec les acteurs de la Troupe de l’imaginaire. Créée pendant la période de confinement et engagée dans Les Consultations poétiques et scientifiques, cette troupe d’acteurs de la troupe du Théâtre de la Ville rejoints par de jeunes acteurs italiens, sénégalais, égyptiens, camerounais, centre-africains, congolais, taïwanais et français, ainsi que par des scientifiques associés : Jean Audouze, astrophysicien ; Hayat Belait, neurochirurgienne ; Georges Chapouthier, biologiste et philosophe ; Kamil Fadel, physicien ; David Grabli, professeur de neurologie ; Carine Karachi, neurochirurgienne ; Denis Laming, architecte et Marie-Christine Maurel, biologiste. Ensemble, ils ont développé pour agir dès le début du confinement, inventer d’autres manières de faire, garder un lien avec la population et lutter contre l’isolement des personnes.

Hughes Quester lit Houellebecq

À fleur de voix, Quester loue « la noirceur érotique » de Michel Houellebecq, dont il lit plusieurs textes, extraits du recueil La Poursuite du bonheur. Ces mêmes rimes remplissent la solitude romanesque qu’il s’impose : « Je sors rarement, je vis au milieu de mes livres ». Sa sélection poétique est sombre, une obscurité intrusive quand elle trouve un écho dans nos vies silencieuses. Car le comédien déclame avec une justesse pénétrante.

Ionesco Suite. Photo © Jean-Louis Fernandez

Ionesco Suite. Photo © Jean-Louis Fernandez

Ionesco Suite. Retour du laboratoire de la troupe du Théâtre de la Ville sur Ionesco qui imagina plusieurs fois un monde en proie à une épidémie.

Issu de temps de recherche et d’improvisations Ionesco suite est une navigation au cœur des obsessions marquantes de cet auteur : la difficulté d’être, la manifestation du pouvoir et de la domination (affective ou intellectuelle), l’arbitraire du langage. Une ode à la violence de son humour qui remonte aux origines, plonge au cœur des textes qui ont ouvert les routes de l’Absurde. Une valse de surprises et de retrouvailles, la preuve que Ionesco n’a rien perdu de sa vitalité. Conçu pour être joué dans tous types d’espaces, et notamment au sein même des établissements scolaires, Ionesco suite propose une autre relation à la représentation, et aux acteurs, un autre rapport au spectateur, un récit qui continue à s’inventer devant et avec le public et travaille sur la frontière qui sépare ceux qui jouent de ceux qui regardent.

Nous n’irons pas ce soir au paradis – Dante et Serge Maggiani

Une suite de confidences, de ces souvenirs que l’on partage lorsqu’on retrouve des amis. Serge Maggiani le définit ainsi : « Je ne sais pas si ce spectacle est un spectacle. C’est un moment. C’est un peu comme si un acteur, faisant partie d’un groupe, se détache, viens s’asseoir au-devant de la scène, les pieds dans le vide et raconte au public des histoires et des poèmes. C’est toujours sa part d’enfance qu’un acteur joue sur la scène. Ma part d’enfance c’est l’Italie et Dante est la langue de l’Italie. La langue de Dante est une langue de résistance, d’exil. On m’a raconté d’un détenu dans un camp qui survivait, jour après jour en scandant des chants de Dante. La vie du poète a été un long chemin malheureux. Peut-être n’a-t-il survécu que grâce à elle, à la langue, aux mots, aux vers. »

Serge Maggiani. Photo © Gérard Maillet

Serge Maggiani. Photo © Gérard Maillet

Le Voyage saxophonesque du Quatuor Ellipse

Paul-Fathi Lacombe (saxophone soprano), Sylvain Jarry (saxophone ténor),

Julien Brechet (saxophone alto) et Nicolas Herrouët (saxophone baryton) allient flamboyance, audace et générosité. Avec leurs saxophones ou a capella les quatre musiciens défendent un répertoire original d’arrangements d’œuvres des répertoires classiques et de la création contemporaine. Il s’est produit avec l’Orchestre d’Harmonie de Toulouse, avec le violoniste de jazz Didier Lockwood, la soprano Caroline Casadesus, le saxophoniste Manu Dibango, le pianiste Éric Lesage, le clarinettiste Paul Meyer…

Les levers de soleil

La compagnie Black Sheep a été fondée en 2015 par Johanna Faye et Saïdo Lehlouh. Du milieu underground aux scènes de théâtres prestigieuses, Johanna Faye a collaboré avec des chorégraphes tels que Wang Ramirez, Amala Dianor et Jérémie Belingard. Saïdo Lehlouh a, quant à lui, travaillé sur plusieurs projets avec Redha Benteifour, Storm, Norma Claire, Constanza Macras et Wang Ramirez. Tous deux issus du b-boying, ils ont ainsi affirmé au fur et à mesure des années un style de danse personnel et original tendant vers un au-delà du hip-hop.

Henri Tournier et la musique indienne

Grand spécialiste occidental de la flûte bansuri, Henri Tournier fait partie de ces musiciens fascinés par la musique de l’Inde. Il est un des plus grands flûtistes français d’aujourd’hui, à la fois flûtiste occidental et indien, musicien classique et improvisateur contemporain.

Henri Tournier

Henri Tournier

LE PROGRAMME

LUNDI 22 JUIN

16h Jardins, petite salle & à l’extérieur du théâtre

Consultations poétiques, musicales et chorégraphiques (en continu jusqu’à minuit)

19h .Mot De Bienvenue

19h30 Grande Salle.Tenir Paroles Une soirée collective sous La direction D’Emmanuel Demarcy-Mota. Une soirée de lectures partagée en 3 tableaux avec 46 acteurs, soignants, patients et scientifiques à partir des Consultations poétiques et scientifiques.

19h30 – 20h30 1er tableau. À partir des consultations qui ont eu lieu du 13 mars au 13 avr. 2020

21h- 22h 2e tableau. À partir des consultations qui ont eu lieu du 13 avril au 11 mai 2020

22h30 – 23h30 3e tableau. À partir des consultations qui ont eu lieu du 11 mai au 22 juin 2020

DANS LA NUIT DU LUNDI AU MARDI 23 JUIN

À minuit – Studio  Hugues Quester Lit Houellebecq

Hugues Quester nous fait entendre pendant la nuit la poésie insolite de Michel Houellebecq.

Créée en partenariat avec Le Printemps des Poètes (durée 45 mn)

1h du matin - Studio Ionesco Suite d’après Ionesco : Jacques ou La Soumission, Délire À Deux, La Cantatrice chauve, Exercices de conversation et de diction française, La Leçon, mis en scène Emmanuel Demarcy-Mota avec la troupe du Théâtre de la Ville

Un Ionesco nocturne par 7 acteurs. La Troupe du Théâtre de la Ville s’engage dans cette veillée pour un voyage pour faire entendre le passé, le présent et parfois le futur (durée 1h15).

3h du matin – Studio Nous n’irons pas ce soir au paradis d’après La Divine Comédie de Dante Alighieri, L’Enfer, Chants I, II, III, IV, V. Serge Maggiani nous invite à redécouvrir L’Enfer de Dante. En collaboration avec Valérie Dréville (durée 1h)

5 h du matin – Jardin. Ballade sensorielle au lever du soleil. Saïdo Lehlouh, Johanna Faye & 9 Danseurs De La Compagnie Black Sheep. Des petites pièces courtes pour s’immerger instinctivement dans la nature.

6 h du matin – Jardin. Restauration matinale

MARDI 23 JUIN

16h – Jardins, petite salle & à l’extérieur du théâtre

Consultations poétiques, musicales et chorégraphiques (en continu jusqu’à minuit)

19h- Grande salle Tenir paroles, une soirée collective sous la direction d’Emmanuel Demarcy-Mota

Une soirée de lectures partagée en 3 tableaux avec 46 acteurs, soignants, patients et scientifiques à partir des Consultations poétiques et scientifiques.

19h30 – 20h30 Premier tableau. À partir des consultations qui ont eu lieu du 13 mars au 13 avr. 2020

21h – 22h Deuxième tableau. À partir des consultations qui ont eu lieu du 13 avril au 11 mai 2020

22h30 – 23h30 Troisième tableau. À partir des consultations qui ont eu lieu du 11 mai au 22 juin 2020

DANS LA NUIT DU MARDI AU MERCREDI 24 JUIN

À Minuit – Grande Salle Voyage saxophonesque Quatuor Ellipsos

Pour cette deuxième nuit, le Quatuor nous invite dans la grande salle pour un moment flamboyant, généreux et élégant. De Bach à Amazing Grace, le Quartuor Ellipsos, reconnu pour ses arrangements uniques, s’amuse à convoquer musiques d’hier et d’aujourd’hui.

1h du matin - Studio Ionesco Suite d’après Ionesco : Jacques ou La Soumission, Délire À Deux, La Cantatrice chauve, Exercices de conversation et de diction française, La Leçon, mis en scène Emmanuel Demarcy-Mota avec la troupe du Théâtre de la Ville (durée 1h15).

3h du matin - Grande Salle. Portrait De Ludmilla en Nina Simone. Texte & Mise En Scène David Lescot.Avec Ludmilla Dabo & David Lescot Avant le lever du soleil, David Lescot et Ludmilla Dabo vous invitent à une évocation vibrante de Nina Simone (durée 1h05).

5h du matin – Jardin. Concert Henri Tournier. Lever de soleil en musique indienne sous les arbres.

6h du matin – Jardin. Restauration matinale

MERCREDI 24 JUIN

21h - Studio Ionesco Suite d’après Ionesco : Jacques ou La Soumission, Délire À Deux, La Cantatrice chauve, Exercices de conversation et de diction française, La Leçon, mis en scène Emmanuel Demarcy-Mota avec la troupe du Théâtre de la Ville (durée 1h15).

www.theatredelaville-paris.com Tél : 01 42 74 22 77

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article