Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arts-chipels.fr

Amour Amor ou l’inéluctable tragédie des mariages forcés

Amour  Amor  ou l’inéluctable tragédie des mariages forcés

d’après Frederico  Garcia  Lorca  interprété et mis en scène par Stéphanie Fumex.

Amour  Amor  est  un  montage  de  textes, il me semble que cela pourrait être Doña Rosita la soltera (Doña Rosita, la célibataire), et Retablillo de Don Cristóbal (Le Jeu de Don Cristóbal), sur  les  thèmes  de  l'amour, de  la  mort,  mais aussi thème qui tient beaucoup à cœur à Federico Garcia Lorca, la condition de la femme Espagnole au début du 20eme siècle dans les campagnes et particulièrement les mariages forcés.

Ainsi Amour Amor est l’histoire presque banale pour l’époque d’un  mariage arrangé entre une mère endettée qui, pour combler ses dettes, « vend »  sa fille, amoureuse d’un autre homme, à un vieil homme  riche particulièrement repoussant.

Le décor est minimaliste, fond noir et scène noire avec juste un immense tissus rouge qui barre la scène de gauche à droite comme une déchirure pour mieux souligner le drame auquel nous allons assister.

Le théâtre de Garcia Lorca commence souvent comme une comédie burlesque  avec des personnages caricaturaux, drôles parce qu’excessifs jusqu’au grotesques et se termine bien souvent par une tragédie qui peut aller jusqu’à la mort, seule issue au  sentiment dévastateur de l’amour, selon Garcia Lorca. Le paroxysme est Noce de sang, bien sûr, pièce centrale de son œuvre. On retrouve ces thèmes récurrents dans Amour, Amor. Le poids de la tradition, le poids du « quand dira t-on » dans une Espagne rurale, paysanne et conservatrice.  le thème également des amours impossibles et même interdites et bien sûr la condition de la femme. Il considérait que le théâtre était « l’école du peuple » et que les messages importants passaient aussi par l’Art.

Garcia Lorca aimait et portait aussi tout particulièrement  la culture du Sud de l’Espagne et bien évidement le Flamenco. Ainsi, fidèle à cette tradition,  la  pièce  se  construit  autour  des  œuvres  et  extraits  de  chants  mis  en  musique  par  Falla  "Canciones  espagnolas  antiguas"..

Le spectacle est porté incroyablement  par l’interprétation de la comédienne Stéphanie Fumex qui joue tour à tour et même parfois simultanément tous les rôles. Sa performance est à souligner car avec deux ou trois accessoires qui sont de l’ordre d’un voile blanc pour la mariée et d’un voile noire pour le deuil elle campe magnifiquement les différents personnages en accentuant simplement un trait de caractère et un « tic » du personnage.

Stéphanie Fumex, est également peintre, et metteuse en scène. Elle dégage une énergie incroyable et une joie de vivre inimitable.

La pièce commence par cette phrase : « tout poème est un jardin» alors je vous invite à aller flâner dans celui-ci bien que la promenade ne soit pas forcément de tout repos.

Au théâtre de Nesle

En  septembre, le  samedi 15 à 21h00 et le vendredi 21 à 19h00.
 

Amour  Amor  ou l’inéluctable tragédie des mariages forcés

FESTIVAL 7.8.9  2018 :

C’est la quatrième édition du Festival 7.8.9, au Théâtre de Nesle, situés dans hôtel particulier du XVIIème siècle au cœur de St Germain-des-Près.  C’est un cocktail énergisant de 29 spectacles (pour grands et petits), pièces de théâtre,  spectacles musicaux et spectacles d’improvisation.
Un mois de théâtre donc, propice à la création et à l'expérimentation, avec en tout 72 représentations, 28 compagnies pour 29 spectacles. C’est l’occasion de découvrir des artistes et auteurs.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article