Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arts-chipels.fr

Jeanne ou l’être étrange élevé parmi nous. Dans la peau d’une ado en mal d’être.

Jeanne ou l’être étrange élevé parmi nous. Dans la peau d’une ado en mal d’être.

Un sympathique spectacle sur les tourments de l’adolescence et sa manière – plutôt étrange – d’y remédier.

Jeanne ressemble à beaucoup d’ados de son âge. Le jeans soigneusement troué, le T-shirt Nirvana et le petit blouson de cuir, elle a la parfaite silhouette des gens de son âge. Elle n’est pas bête, la Jeanne. Elle est tout ce qu’il y a de « normal ». Elle ne boit pas, ne se drogue pas, n’a pas de look destroy. Elle a des copains, comme tout le monde, mais aucun qui la fasse vraiment vibrer. Plutôt bonne élève, coincée entre un père obsédé par son travail, qui ne sait penser famille qu’à travers les clichés que délivre à l’envi le tout marketing et une mère dépressive, ancienne cadre commerciale devenue mère au foyer par suite d’un licenciement, qui noie son désœuvrement dans un alcoolisme qu’elle cache soigneusement à son époux. Pas de quoi vous fabriquer des perspectives riantes, un vrai projet d’avenir…

© DR

© DR

Help ! Ado en souffrance !

Son avenir, justement, Jeanne ne le voit pas. Aux injonctions parentales de s’informer auprès d’un conseiller d’orientation, elle obtempère et balance ce qui lui passe par la tête. Elle envisage de « faire Véto » – les petites bêtes et l’amour des animaux, pourquoi pas, imagine sa mère. Mais derrière, ça veut dire classes préparatoires, bachotage à mort et concours, au secours ! Ce qu’il lui faut, c’est un projet auquel elle puisse consacrer toute sa vie, dans lequel elle puisse engloutir le trop-plein d’énergie qu’elle manifeste. Et l’idée surgit. Elle va faire un petit. Projeter un avenir sur une créature qu’elle va faire naître. Aller ainsi à l’encontre de sa mère qui lui a fait jurer de n’avoir pas d’enfant. Déjouer tous les pronostics et attendus de son père quant à sa future carrière. Quant au géniteur, pas question de lui demander son avis. Reste à savoir sur qui elle jettera son dévolu… Aussitôt dit, aussitôt fait. C’est là que les choses se complexifient et que les ennuis se profilent…

© DR

© DR

Dans l’entrecroisement des aventures personnelles

La narratrice, c’est Jeanne. C’est à travers son regard que nous percevons ses parents et ses amis. Elle a le trait acéré, la gâchette facile et les trois comédiens qui l’entourent se glissent tour à tour dans les divers personnages nécessaires à son récit en adoptant chaque fois une attitude parodique. Le géniteur qu’elle s’est choisi et qui se voit, dit-elle, « en poète maudit », cite Nietzsche et Schopenhauer et bourre chacune de ses interventions de citations déconnectées de la vie. Quant aux parents, ils sont too much. Ils voient les gens qui les entourent à travers leur statut social, se résignent à voir Jeanne en couple avec « le fils de Caniche 3 000 », la boutique du père du jeune homme, lorsque celle-ci leur présente le géniteur qui s’ignore, et tirent des plans sur une comète où la réussite sociale est le nec plus ultra. La pièce tire les différents fils de ces existences qui se modifient au fil du temps. Les séquences se succèdent avec vivacité à la manière d’un théâtre d’agit-prop au rythme des chaises qu’on déplace. La lumière et les projections vidéo accentuent le caractère introspectif de l'auto-récit de Jeanne. Demeure cependant la question de l'évaluation du choix de de la jeune fille et des conséquences de ce choix, laissée à l'appréciation du spectateur. Pleine d'efficacité et de drôlerie, cette fresque tendre et gentiment ironique a cependant des allures de tragicomédie douce-amère aux prolongements incertains…

© Thierry Porcaro

© Thierry Porcaro

Jeanne ou l’être étrange élevé parmi nous

S Écriture et mise en scène Gaëtan Gauvin S Avec Marine Benech, Nathan Chouchana, Apolline Martinelli Alvarez, Sébastien Portier S Lumière Laurent Labarrère S Son et vidéo Colin Bernard S Conseil dramaturgique et créations sonores Anne Astolfe S Conseil dramaturgique Saskia Waledisch Production déléguée Théâtre Romain Rolland – Scène conventionnée Production Cie Et rien d’autre Coproduction Ville de Champigny-sur-Marne, Spedidam, Espace Sorano – Vincennes, Le Hublot – Colombes, Cie le Lobo. Texte lauréat de l’aide à l’écriture de l’Association Beaumarchais-SACD et de l’Aide à la création de textes ARTCENA

Du 3 au 8 décembre 2021

Théâtre Romain Rolland – 18, rue Eugène-Varlin – 94800 Villejuif

T. 01 49 58 17 00 www.trr.fr

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article