Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arts-chipels.fr

Yourte ou l’aventure collapsologique d’une bande d’ami.e.s, humour garanti…

yourte

yourte

C’est l’histoire d’un groupe d’ami.e.s d’enfance qui concrétisent une promesse de rupture, un rêve de vivre ensemble différemment, faite le soir d’une victoire de coupe du monde. Devenus grands ils se retrouvent dans une yourte pour essayer de réaliser ce rêve avec les difficultés et les doutes qu’une telle aventure peut provoquer.

C’est une comédie acide qui nous fait beaucoup rire mais aussi nous interroge et nous questionne sur notre époque et ses nombreux problèmes. C’est drôle et « astringent » car ce texte de Gabrielle Chalmont et Marie-Pierre Nalbandian mis en scène par Gabrielle Chalmont raconte cette génération actuelle de jeunes  adultes qui se posent de vraies questions existentielles sur leur avenir et celui de notre planète mais aussi plus profondément sur notre civilisation et son devenir. Sans tomber dans les clichés collapsologues avec cependant une touche caricaturale très drôle, ils s’interrogent sur notre monde et leurs places dans ce futur qu’ils, elles doivent se construire.

Cette pièce a le mérite de mettre en scène ces problèmes avec les mots et les postures de cette génération de trentenaires sans tabou et avec beaucoup d’humour.
 

C’est une histoire de notre temps jouée par des comédiens et comédiennes de grand talent, qui interprètent malicieusement cette nouvelle génération qui vivent, vivront et inventeront ce monde en transition. Cette pièce caricature gentiment les différentes postures et profils tout en posant les problèmes sans cacher ni les difficultés ni les écueils inhérents à un changement de vie. La rupture, le deuil, l’ancienne vie et ses travers mis au ban et qui reviennent hanter leurs « anciens propriétaires » est un  grand moment d’humour. Ce sont les questions que beaucoup de jeunes se posent et se poseront ; Elles sont liées à l’apprentissage du monde des adultes que tout jeune doit avoir mais celles présentes aujourd’hui sont particulièrement sévères et compliquées. Le réchauffement climatique, la société de consommation avec lesquelles ils, elles ont été élevé.e.s rendent très difficiles le choix d’un monde futur. Il faut faire le deuil de ses ambitions et des valeurs avec lesquelles ils, elles ont grandi. C’est douloureux, difficiles et ce texte restitue bien toutes ces interrogations et ses souffrances.

 

« Aujourd’hui j’ai 26 ans, et j’admets avoir du mal à faire le deuil de mon monde. Un monde qui tue, exploite, divise, torture. Oui, mais aussi un monde qui voyage, explore, soigne, écrit, chante, danse et communique loin, très loin.

Ma génération, elle vit une transition. Un immense bordel complexe vécu par des individus qui n’ont plus envie de subir les bras croisés. C’est de ce groupe d’individus dont j’ai envie de parler aujourd’hui. Il est l’heure de se raconter des histoires. » Gabrielle Chalmont

 

Tous jouent avec passion et dynamisme. On se régale de leur plaisir de jouer. Quelle bouffé d’énergie. La scénographie qui change constamment, est comme un grand jeu de construction avec des bambous et divers matériaux.  Rien n’est jamais pareil, ni stable, cela bouge, change comme le jeu des acteurs et actrices toujours en mouvement.
Quelle joie de revoir un spectacle aussi dynamique, d’être assise devant une scène et de se laisser porter. Ce spectacle est idéal pour une reprise de nos activités culturelles car il parle de sujets très sérieux avec beaucoup d’humour,  de dynamisme et de joie de vivre.
Vive le théâtre !

Avec Claire Bouanich (Gloria), Bastien Chevrot (Jonathan), Sarah

Coulaud (Juliette), Louise Fafa (Hélène), Maud Martel (Sybille),

Jeanne Ruff (Camille), Hugo Tejero (Maxime) et Benjamin Zana

(Isaac)

Scénographie Lise Mazeaud,
Création lumière Agathe Geffroy,
Création musicale Balthazar Ruff

 

Théâtre 13 / Seine
du 1er au 27 septembre 2020
du mardi au samedi à 20h,
dimanche à 16h, relâche le lundi

Tournée 2020/2021 :

16 oct : Théâtre Raymond Devos, St-Rémy-les-Chevreuses |
18 nov : Le champ de foire à St-André de Cubezac |
19 nov : Parthenay, association Ah |
20 nov : La Caravelle, Marchprime |
21 nov : Espace Simone Signoret, Canejean |
3 déc : Théâtre de Meaux |
19 mars : Le Cube, Douvres-la-Délivrande |
20 mars : Théâtre Charles Dullin, Grand Quevilly |
30 avril : Espace Treulon, Bruges |
19 juin : Parc des épis de vents, Théâtre de Fontenay-sous-Bois

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article