Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arts-chipels.fr

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

C’est vrai quoi ! entre dépôts de brins – de muguet – et dépôt de gerbes – pour les martyrs de la cause ouvrière, voilà une journée bien chargée, que nous vivrons au fond de notre fauteuil… Petit retour sur le cérémonial de ces moments emblématiques, leurs origines et leurs prolongements.

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

C’est sûr que cette année le 1er mai ne ressemblera pas à ça. On ne fera pas non plus la fine bouche devant cette célébration des travailleurs, même si « notre » 1er mai a lieu en septembre au Canada et aux États-Unis – les veinards, ceux qui ne seront pas morts seront déconfinés ! Les premières fêtes du travail en France datent de la Révolution – un austère jour d’hiver car elles se déroulaient le 1er de pluviôse (20 janvier) – mais c’est surtout à un certain Godin, bien connu pour ses poêles (à chauffer, pas à frire), qu’on doit, en 1867, cette fête du travail, traditionnellement célébrée le 5 juin.

L’utopie du travail dans la vie et de la vie dans le travail

Le Familistère et les usines Godin à Guise.

Le Familistère et les usines Godin à Guise.

Rien d’étonnant pour cet entrepreneur pétri d’idées sociales qui édifie à Guise, dans l’Aisne, une communauté industrieuse inspirée du phalanstère de Fourier : le Familistère. Fabuleuse expérience qui englobe dans un même ensemble architectural le lieu de travail, les habitations, les écoles et les lieux de culture avec un théâtre. Si aujourd’hui les bâtiments du Familistère sont toujours en place, ils sont devenus domaine privé et on ne pénètre plus dans ces cours couvertes d’une verrière autour desquelles se répartissaient les habitations. L’expérience, cependant, continue de hanter les mémoires comme le rêve que poursuivront bien des architectes et des urbanistes de concevoir le lieu idéal pour que s’épanouissent les individualités.

Cités idéales, le rêve d’un monde en harmonie

Plan de la saline royale d'Arc-et-Senans

Plan de la saline royale d'Arc-et-Senans

Un siècle plus tôt, en 1773, l’architecte Claude-Nicolas Ledoux avait imaginé une cité – la ville idéale de Chaux – autour de la saline royale d’Arc-et-Senans. Dans le droit fil de l’esprit rousseauiste et des valeurs des Lumières, cette ville à la campagne avait été imaginée comme un ensemble urbanistique, construit en cercle autour de la maison du Maître, baptisée Oculus, située au centre et prolongée par les deux pavillons d’exploitation du sel, disposés pour former un diamètre. Tout autour, sur la circonférence, l’ensemble des activités tant domestiques que sociales avait été envisagé : marché couvert, bains publics, église, maison de gymnastique et aire de canotage, écoles, université, hospice, ateliers pour les ouvriers de la forêt, maison de convalescence, de tolérance, et des bâtiments plus moralisateurs à la gloire des vertus humaines : panaréthéon ou temple de la vertu, pacifère ou temple de la paix, maison d’éducation. Des plantations d’alignement et des jardins potagers complétaient cette vision idyllique dans laquelle Ledoux avait, de plus combiné sa philosophie de l’agencement des formes pures : le cercle, le triangle, le carré comme une vision de l’harmonie du monde. Si cette pure merveille ne fut pas achevée, ce qui est demeuré en place est fascinant et les maquettes du projet tout à fait extraordinaires.

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Du désordre comme un des beaux-arts

S’imposera aussi à la mémoire entre autres, la Cité radieuse ou Unité d’habitation de Marseille conçue comme un village vertical par l’architecte Charles-Édouard Jeannerey-Gris alias Le Corbusier. Les exemples surgis de l’imagination des cabinets d’architectes et d’urbanistes sont nombreux et ces visions apparaissent à la fois fascinantes et quelque peu effrayantes parce que totalisatrices. Car que devient un monde d’où le désordre est exclus ? « L’ennui naquit un jour de l’uniformité » a écrit Antoine Houdar de La Motte, ce contemporain et ami de Fontenelle qui témoigna à maintes reprises de son indépendance d’esprit face à la rigidité des conventions. Féministe avant l’heure, il s’attaqua, quoique par le travers, à la règle des trois unités qui enfermait le théâtre dans son carcan. Bienheureuse vertu que celle qui introduit de l’inattendu et perturbe le cours des choses dans la vie des hommes…

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Entre fête du Travail et fête des Travailleurs, le cœur balance…

La célébration du 1er mai, on le sait, commémore l’action des travailleurs américains, lancée un 1er mai, date du moving day, début de l’année comptable de nombre d’entreprises américaines où tous les contrats arrivaient à leur terme et qui signifiait, pour les ouvriers, une insécurité de l’emploi. Le 1er mai 1886 , les syndicats américains lancent une grève de grande envergure pour obtenir, entre autres, des journées de travail limitées à huit heures. En 1889, la IIe Internationale socialiste se réunit à Paris à l’occasion de l’Exposition universelle. Elle décide de faire du 1er mai une journée de manifestation pour obtenir la réduction du temps de travail à 48 heures sur 6 jours ouvrés. La fête du Travail sera celle où les travailleurs manifesteront leur opposition et leur volonté de changement alors que l’Amérique du Nord optera pour une journée du Travail (fériée, en septembre), distincte de la journée revendicative des Travailleurs (le 1er mai).

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Le mai des fleurs et des femmes

On célébrait chez les Romains à cette période la fête de Flore. Épouse de Zéphyr (le vent porteur de vie), Flore incarnait le renouveau de la nature et ses fêtes qui étaient l’apanage des femmes donnaient lieu à plusieurs journées de célébration débridée, voire licencieuse où tout leur était permis.

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

L’histoire de Flore remonte à la tradition grecque. Fille d’Oceanos et d’une mortelle, Chloris qui deviendra Flore a pour charge de veiller sur les îles Fortunées où résident les âmes vertueuses après leur mort. Zéphyr, qui passait par là, s’en éprend si vivement qu’il l’enlève mais, bon garçon, il décide de l’épouser et lui offre trois présents : l’immortalité, le pouvoir de faire fleurir les plantes et un jardin où pousse une fleur capable de rendre féconde même une femme stérile. Tous deux auront un fils, Carpos, le dieu des fruits. Ainsi la fécondité préside aux cultes de mai, sans doute hérité de croyances encore plus anciennes, et son lien à la féminité est un lien ontologique. Plus proche de nous, la tradition, en mai, de planter un arbre renvoie au même fondement mythologique.

Je voudrais, pour rester au rayon nature, faire un petit écart météorologique sur le mauvais temps des quelques derniers jours écoulés.

Sortez vos parapluies !

Ce n’est pas seulement une injonction guidée par le mauvais temps… Les Indiens considèrent que c’est la bonne distance à adopter pour respecter les distances de sécurité entre soi-même et les autres. À condition, bien sûr, qu’ils se placent côte-à-côte et non l’un chevauchant l’autre – interprète qui voudra, il faut jouer le jeu, surtout ne pas tricher.

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Les accessoires paraguesques peuvent varier et l’art japonais nous propose une alternative originale : les coucougnettes de tanuki, ce petit animal entre le chien et le raton-laveur dont les bijoux de famille seraient, paraît-il, de taille impressionnante et auxquels les Japonais prêtent toutes sortes de pouvoirs fabuleux. Outre la capacité de transformation sans égale du petit animal, ses protubérances hors du commun pourraient, selon les besoins, se convertir en filets de pêche, en peaux de tambour ou même en embarcations – sans doute pas pour Cythère... Comme quoi le parapluie n’est pas forcément l’instrument tant décrié par les romantiques comme un symbole bourgeois ! Et de fil en bouton nous revenons insensiblement vers une légèreté pas vraiment coupable et je ne résiste pas à vous montrer cette réinterprétation de Gabrielle d’Estrées et de sa sœur – dont l'original n'était en réalité probablement pas si coquin que ça car on a vu en lui un symbole de la maternité de la belle et non l'expression d’une quelconque grivoiserie…

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

C’est néanmoins trop joli pour ne pas laisser l’imagination galoper – la faute aux coucougnettes…

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Mais même quand on se trouve, ce n’est pas facile…

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Alors il ne nous reste plus qu’à essayer de nous rincer l’œil… Délicieux !...

https://www.youtube.com/watch?v=aSXZtYFdvsI

Au rayon des brèves de comptoir, il y a du nouveau. Dans une précédente parution, je faisais état d’une comète qui déploierait sa chevelure devant nos yeux émerveillés. Las ! la montagne a accouché d’une souris et les pétards ont pris l’eau…

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

La comète Atlas perd ses cheveux. Celle qu’on annonçait comme la comète de la décennie nous fait de plus en plus faux bond, question brillance. Icare d’un nouveau genre, elle est en train de fondre en s’approchant du Soleil. Résultat : elle se disloque et part en pillou. Elle a bien quelques sursauts, mais les carottes semblent cuites. Comme quoi, si les histoires ont fait naître des mythes, les mythes peuvent se transformer en histoires… et l’apocalypse n’est pas encore pour demain…

Du coq à l’âne, les offres de la semaine…

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Méli-mélo dans les symphonies de Schubert

Nous connaissons tous cette symphonie « Inachevée » qui vient s’intercaler devant la 9e et dernière. Mais était-elle la seule à n’avoir pas été terminée et est-elle à la bonne place ? En quoi est-elle inachevée ? La présentation de Radio France nous oriente dans les méandres de l’histoire du compositeur, fauché dans la fleur de l’âge…

https://www.maisondelaradio.fr/article/inachevee-la-symphonie

à écouter, si vous voulez, dans son interprétation par le Berliner à Ferrare sous la direction de Claudio Abbado : https://www.youtube.com/watch?v=cdhBumzco8g

Le concert à domicile de France musique cette semaine

L’Orchestre de Radio France sous la direction d’Emmanuel Krivine et avec la voix d’Ann Petersen dans des pages symphoniques d’opéras de Wagner, Siegfried Idyll et les Wesendonck Lieder

https://www.arte.tv/fr/videos/087078-016-A/emmanuel-krivine-dirige-quatre-oeuvres-de-wagner/

Musique au musée d’Orsay aussi

Le Berliner Philharmoniker avec le chef d’orchestre Daniel Harding et le célèbre baryton-basse Sir Bryn qui incarnait notamment Wotan, le dieu des dieux, aux prises avec le tragique dans le dernier acte de La Walkyrie de Wagner

https://www.youtube.com/watch?v=lloRDRsESfQ&feature=youtu.be

La nef s’est aussi fait l’écho de l’épopée mythologique et du frémissement amoureux berlioziens, ainsi que des mélodies d’inspiration symboliste de Debussy.https://www.euroarts.com/labels/6778-berliner-philharmoniker-europakonzert-2019

Et aussi le Trio  Aoi : Kosuke Akimoto, piano, Japan Kyoko Ogawa, violon, Japan Yu Ito, violoncelle. Dans : Hans Werner Henze, Sonate de chambre pour piano, violon et violoncelle et Franz Schubert Trio en mi bémol mineur n°2 pour piano et cordes, D 929

https://www.youtube.com/watch?v=Mi7CZR3u-b8

 

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur
Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Suivre les cours du Collège de France dans son fauteuil

L'institution née sous François Ier en 1530 propose sur son site Internet plus de 10 000 contenus accessibles sans bourse délier ! Littérature, origines de l’Homme ou Histoire de continents… De quoi se (re)faire un cerveau tout neuf d'ici le 11 mai ! Les cours annuels, séminaires, colloques et autres conférences  sont accessibles en format vidéo et audio, avec des ressources écrites. En dehors du site officiel, vous retrouverez également un grand nombre de contenus (podcasts, vidéos…) directement sur le compte YouTube et sur le compte iTunes du Collège. À découvrir, par exemple, les interventions brillantissimes de Michel Zink, ancien titulaire de la chaire Littératures de la France médiévale, ou celles d’Antoine Compagnon, le spécialiste de Marcel Proust, Charles Baudelaire, Montaigne, Stendhal…

https://www.college-de-france.fr/site/audio-video/

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Conférences participatives en ligne au Nouveau théâtre de Montreuil pour les curieux des Savoirs : 2 mai, puis 9 et 10.

  • 15h : Pourquoi les films font-ils parfois si peur ? par Florent Delteil (cinéphile, il en a fait son métier en travaillant dans la production de films) - conférence adaptée pour les enfants

Rejoindre le zoom ici : https://us02web.zoom.us/j/85061919053

  • 15h40 : La triche dans le baseball - une tradition et un savoir-faire par Gaétan Alibert (passionné de sport et plus particulièrement de baseball, créateur du podcast « Culture Baseball »)

Rejoindre le zoom ici : https://us02web.zoom.us/j/82408017330

  • 16h20 : Mettre en boite la production locale par Déolinda Mota (fondatrice des Tatas Flingueuses, boutique qui promeut le « made in local »)

Rejoindre le zoom ici : https://us02web.zoom.us/j/86873543639

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

À l’Institut culturel italien

Vendredi 1er mai
Cuisine / À table avec Maria Greco Naccarato

La recette du « vitello tonnato ici
Musique / Le duo Dillon – Torquati
Une promenade musicale de Scarlatti à Sciarrino
ici

Dimanche 3 mai À la découverte de l’Italie : il Castello di Rivoli
Une visite de sa collection d'art contemporain et ses expositions

Lundi 4 mai Littérature / #Liberi di leggere avec Simonetta Greggio
L’écrivaine nous transporte dans l’Italie de “La dolce vita”
PoésieLaura Accerboni et Nanni Cagnone
Deux voix de la poésie italienne contemporaine

Mardi 5 mai
PhilosophieRoberta De Monticelli : les valeurs à l’épreuve du confinement
Musique / Le Milano Saxophone Quartet : extraits de leurs concerts

Mercredi 6 mai Littérature / En conversation avec Paolo Cognetti

À 15h, Atelier pour les enfants (sur la plateforme Zoom durée 45’)
Un atelier virtuel et ludique sur l’art ouvert à tous les âges, en français (un peu) et en italien (surtout) à 15 heures en compagnie de Isabella Santangelo. Inscriptions par mél avant le mardi 5 mai à 16 heures, à l'adresse
corsiic.parigi@gmail.com.Vous recevrez une confirmation de votre inscription avec les indications pour rejoindre l’atelier.

Jeudi 7 mai Promenades dans nos archives / Retrouver la sympathie de Samantha Cristoforetti et le rythme de la musique d’Enzo Favata

Vendredi 8 mai

Cuisine / A Tavola con Maria Greco Naccarato : la « pasta alla Norma »
Jusqu’au 12 mai vous pouvez revoir le film

"Vita agli arresti di Aung San Suu Kyi - Il film"( I, 2017 - 90’ vostfr) ici

ainsi que les vidéos déjà en ligne, comme par exemple :

Gianrico Carofiglio : Écrire entre ironie et mélancolie ici
Marcello Flores : 1943-1945 la Résistance en Italie ici
L’atelier pour les enfants "Baz-Art" avec Giulia D’Anna Lupo ici

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Faire un petit tour au Kulturama du Goethe Institut

Brésil, Russie, Litanie, Serbie, Inde, Autriche, Allemagne parmi les rendez-vous… avec des chansons à boire, des concerts, des lectures, de la peinture et du dessin participatifs…

https://kulturama.goethe.de/

Du théâtre aussi avec les Berliner Festspiele

Du 1er au 9 mai, six captations chacune pendant 24 heures (on-demand recordings), des entretiens et des échanges en direct avec les artistes concernés par la production, et des discussions sur le thème du passage de la forme théâtrale à la Toile (TT Context-programme “UnBoxing Stages – Digital Practice in the Theatre).

https://www.berlinerfestspiele.de/en/berliner-festspiele/programm/on-demand/tt-virtuell.html

… et de la musique avec Schumann : le Concerto pour violoncelle et orchestre en la mineur avec Friedrich Thiele au violoncelle (finale).

https://www.youtube.com/watch?v=hJRYtq855Z8

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Voulez-vous danser avec eux ?

Le Centre national de la Danse vous invite à une plongée dans la culture chorégraphique avec une série de podcasts de Claude Sorin, La danse par ouï-dire, composée à partir d’enregistrements conservés à la Médiathèque du CN D, des années 1970 à aujourd'hui accessible en ligne, mais aussi des cours en ligne : Cours quotidien de Thierry Micoui.

La Ménagerie de verre propose les leçons d’Anna Chirescu, accessible aux professionnels tous les mardis et vendredis à 10h via Facebook. Et un spectacle de danse d’Annabel Pulcini, The New Order

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Au Théâtre des Amandiers, outre la rubrique « Make it home » sur leur site, un film de Blandine Armand : Joël Pommerat - Le théâtre comme absolu. Au théâtre de Vidy-Lausanne : Bajazet - en considérant Le Théâtre de l'absurde de Frank Castorf d'après Racine et Antonin Artaud. Au Phénix, de Valenciennes, le mercredi 6 mai | 20h : Théâtre - Éducation sentimentale, d'Hugo Mallon d’après Flaubert. À la Comédie de Caen, des œuvres à écouter, dans "Le coin écoute", à lire dans "Le coin lecture", à voir dans "La Fabrique du théâtre" et, en ligne, Les glaciers grondants de David Lescot.

Tuto Masque, oui, mais culturel à l’Institut du Monde Arabe

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Créez votre masque et personnalisez-le. Un petit carré de 30 cm de tissu, deux élastiques et des inspirations qui vous plongent dans les mystères de l’Orient ou sur les traces des hommes bleus du Sahara…

https://www.youtube.com/watch?v=OrSCU3-aN2M&feature=emb_logo

Une visite dans les réserves du musée Guimet ?

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Le Musée Guimet, Musée National des Arts Asiatiques, nous invite à une balade exceptionnelle dans ses réserves pour découvrir quelques-uns de ses trésors avec le programme Guimet Underground. Chaque vidéo, longue de 3 à 4 minutes, présente une section des réserves. On y découvre les couleurs utilisées pour la céramique, notamment le « bleu de cobalt », importé depuis l’Iran à partir du début du XIVe siècle, et le « rouge de fer », ainsi qu’une double gourde impériale réalisée au milieu du XVIIIe pour l’empereur Qianlong. La réserve de textiles, riche en chaussons pour pieds bandés, kimonos, robes, rouleaux de tissu, blocs à imprimer et patrons, comporte des pièces exceptionnelles, comme cette robe dragon impériale fendue pour monter à cheval, composée d’un cosmogramme représentant l’univers. Nous sont aussi présentés un chapan, manteau dont les manches, rejetées à l’arrière, ne s’enfilent pas, ainsi que des superbes coiffes Han réalisées avec des plumes de martin-pêcheur, arrachées alors que l’oiseau était vivant afin que ses couleurs se conservent. La nouveauté de la semaine : les estampes japonaises :

https://www.youtube.com/watch?v=cykvbhag3Kc&feature=youtu.be

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Les formations gratuites de l’INA pour la semaine

Journalisme : Comment "raconter" l'information en vidéo
Lundi 4 mai - RDV sur Facebook & Linkedin
. Dans ce nouvel épisode des FAQ, Vincent Pastorelli détaille les formats, les spécificités de l’écriture et les codes à connaître pour informer en vidéo.

Vidéo : Ecrire un bon commentaire
Mercredi 6 mai - RDV sur Facebook
.
En 1 min 30, Mélanie Dalsace explique en 10 points ce qui va rendre votre commentaire percutant et pertinent.

Webinaire : Série "Tout savoir sur les paramètres de la vidéo" 3/4
Jeudi 7 mai à 11h30 - Inscrivez-vous
.
Nouvelle session dédiée à la cadence d'images : "Que signifie 4:2:2, 4:2:0, 8 bits, 10 bits ?" avec nos experts Marc Léger et Christophe Nelson. Posez-leur toutes vos questions en live !

 

À bientôt !

Coronavirus an 01, 17e livraison. Entre travail et vœux de bonheur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article