Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arts-chipels.fr

Coronavirus an 01. Cinéphile un jour, cinéphile toujours

Coronavirus an 01. Cinéphile un jour, cinéphile toujours

On se prend une tôle mais ça explose sur la Toile ! Il est donc temps de s’en faire une petite, de toile… Justement le cinéma nous offre à l’heure actuelle quantité de détournements dont l’exploration peut aussi servir de matière à un quiz…

On reste parfois confondu par l’imagination dont font preuve ces réalisateurs et ces monteurs en herbe, servis par des scénaristes d’occasions qui font les larrons. Ces films de circonstance sont d’inégal bonheur. Ils témoignent néanmoins de la foi chevillée au corps de l’homme – générique, comme il se doit, et non genré – que l’art, salvateur, est un moyen de se survivre à soi-même. Empruntant à tous les genres – films historiques, films fantastiques, films d’horreur, westerns, polars, drames ou comédies – ils introduisent la dimension du rire, qui sous-tend la trame du Nom de la Rose. Ils sont transgression, refus des règles, jeu avec les codes. Ils ouvrent des horizons, nous tiennent compagnie, éloignent la déprime et la peur, nous parlent d’humanité. Ils sont nombreux, sur la Toile, à tisser ces images. En voici quelques-uns, piqués au hasard de la navigation…

Florilège provisoire

À la fin de l’article, vous pourrez vérifier vos connaissances en matière de cinéma. Vous le constaterez au fil des visionnages, ils sont comme nous certains jours, tous ces personnages. Parfois au bord de la crise de nerfs.

Et d’abord les politiques qui assistent, furieux, à l’effondrement généralisé, et sont impuissants face à la débâche. Le grand clown américain qu’il nous est donné de contempler aux informations, tout en rodomontades et en volte-face, en est un magnifique exemple, mais il n’est pas le seul. Sinistrement drôle, l’excellent Bruno Ganz nous escorte sur les rives de la désespérance…

https://www.youtube.com/watch?v=aTyzknWbwqg

Il est vrai que le coronavirus, ça peut faire peur. Alors nos peurs se matérialisent. Les fantômes se lancent à l’assaut de nos vies. Rien ne peut arrêter ces spectres qu’on retrouve chez nous sans les avoir invités. Je ne résiste pas au clin d’œil à ce chef d’œuvre du fantastique et de l’horreur qu’est la Nuit des morts-vivants fait par un dessinateur qui associe coronavirus et Ebola. On a beau se barricader, les vilains virus ne connaissent pas la crise !

Coronavirus an 01. Cinéphile un jour, cinéphile toujours

Infatigables, ils sont à notre porte, ils nous manipulent…

https://www.youtube.com/watch?v=Ifz3GY5mvq0

Il ne nous reste plus alors que le confinement. Mais comment rester calme, supporter les enfants, vivre harmonieusement en famille ? Robin Williams vous propose une solution, même si elle n’est ne convient pas à tout le monde…

https://www.youtube.com/watch?v=yT9uP-N6iF4

Quand on est en couple, ce n’est pas mieux. Il n’y a pas que les enfants qui vous font craquer. Rester enfermé sans savoir comment c’est dehors, ce n’est pas du goût de chacun. Les situations se tendent, les crises se font plus fréquentes… Diane Keaton et Al Pacino en savent quelque chose…

https://www.youtube.com/watch?v=fCzXYef8xck

Les scènes de ménage éclatent. On se déballe tout ce qu’on avait soigneusement mis sous clé, enfermé sous la carapace solide des petites hypocrisies du quotidien. Savoureux, l’extrait qui suit oppose Leonardo Di Caprio et Kate Winslet. Il retourne comme une crêpe la situation mise en scène par le film d'origine. Le plaisir du deuxième degré s’ajoute au détournement coronaviresque…

https://www.youtube.com/watch?v=_gWt4dilFzs&feature=youtu.be

Pour ceux qui sortent ou voudraient le faire, il y a d’abord la paperasse. Je tape, tu tapes, il tape une attestation… Ça rend Jack Nicholson enragé. D’ici à ce que ça finisse mal…

https://www.youtube.com/watch?v=gxl3h_8Bwv8

Les Parisiens sont confinés. Mais certains conservent le droit de sortir… Dans le parc des Buttes-Chaumont désert, c’est le bonheur pour ceux qui ont échappé à l’interdiction. Ils ne savent pas encore ce qui les attend…

https://www.youtube.com/watch?v=wELi3eJ8lwk

Enfin, si vous rêvez d’ailleurs, de ce moment béni du retour à la normale où l’on cessera de manger des conserves, des surgelés et de se nourrir à la va-comme-j’te-pousse des pâtes qu’on aura accumulées au terme d’heures de queues dans les supermarchés au début du confinement, si vous vous voyez attablés devant un peu de viande « fraîche », suivez les traces d’Anthony Hopkins…

https://www.youtube.com/watch?v=abcjWsC12M0

Les rues ne sont pas sûres. Mieux vaut rester chez vous et vérifier que vous avez bien trouvé les films dont il était question.

Pour finir un dernier extrait que je n’ai pas réussi à identifier, « Balade sur les quais »

https://www.youtube.com/watch?v=hlSPhQeyXto

Et un détournement plus ancien – il en existe quelques-uns dans le genre – où John Wayne côtoie Henry Fonda, où Paul Newman voisine avec Frank Sinatra, où Dustin Hoffmann discute cuisine avec Burt Lancaster, la Classe américaine ou le Grand détournement… et ses références, plus bas...

https://www.youtube.com/watch?v=l44WKAtZLjI

 

Autant en emporte le vent...

Autant en emporte le vent...

Les films détournés

La Chute. Un film d’Olivier Hirschbiegel, sorti en 2004, qui raconte les derniers jours d’Hitler, enfermé dans son bunker tandis que son monde s’effondre.

Scary Movie de Keenen Ivory Wayans. Sorti en 2000, ce film parodique du film d’horreur, quoique boudé par la critique, fut un énorme succès public.

Jumanji de Joe Johnston (1995), suites en 2017 et 2019. La règle du jeu, enterré 200 ans avant d’être redécouvert, stipule : « Jumanji, un jeu pour tous ceux qui espèrent laisser derrière eux leur univers. Lancez les dés pour déplacer votre pion, un double donne le droit de rejouer. Le premier qui arrive au bout a gagné » Elle résonne étrangement dans la situation actuelle…

Le Parrain de Francis Ford Coppola, 3 films cultes de l’histoire du cinéma sur la Mafia réalisés en 1972, 1974 et 1990, avec Marlon Brando dans le rôle du Parrain, Al Pacino dans le rôle de Michael, son fils, et Diane Keaton dans le rôle de la deuxième épouse de ce dernier, Kay.

Les Noces rebelles, de Sam Mendes (2008). Dans le film, Kate Winslet est femme au foyer et Leonardo Di Caprio un homme coincé par son métier…

Shining, de Stanley Kubrick (1980). Dans un étrange hôtel où se trouve une chambre interdite et que ses clients désertent, un écrivain glisse peu à peu vers une folie meurtrière…

Jurassic Park, une série de 6 films de science-fiction sortis à partir de 1993 dont les deux premiers furent réalisés par Steven Spielberg. Succès planétaires, ils suscitèrent un engouement pour les dinosaures tel que les queues au Museum d’Histoire naturelle ne cessaient de s’allonger… L’humoriste Jay Branscomb avait reproduit un cliché pris pendant le tournage montrant Spielberg près du cadavre d’un Triceratops en lassortissant du commentaire : « Honteuse photo d'un chasseur qui pose tout sourire à côté d'un triceratops qu'il vient juste de massacrer. S'il vous plaît, partagez pour que le monde puisse connaître et blâmer cet affreux personnage. ». Le scandale que suscita cette photo, prise pour du réel, valut à notre humoriste quelques ennuis…

Le Silence des agneaux de Jonathan Demme, sorti en 1991, tiré du 2e volume de la tétralogie de Thomas Harris qui a procuré à ceux qui l’ont lu, de durables cauchemars. Il oppose un cannibale psychopathe, ancien psychiatre supérieurement intelligent, Hannibal Lecter (magistralement incarné dans le film par Anthony Hopkins) à une comportementaliste chargée de le faire parler, Clarisse Starling (Jodie Foster). Un jeu mortifère du chat et de la souris…

La Classe américaine ou Le Grand Détournement est un film français, écrit et réalisé par Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette, diffusé en 1993 sur Canal+.

Coronavirus an 01. Cinéphile un jour, cinéphile toujours

Soyons sérieux, que diable !

L’Institut culturel italien samedi 11 avril offre une séance de cinéma en streaming pendant 24heure avec : Anatomia del miracolo (I, F, 2017, 83’, vostf) de Alessandra Celesia : https://www.facebook.com/iicparigi/. À Naples, l’histoire d’une statue de la Madone qui fait des miracles et, autour d'elle, trois femmes liées par leurs propres blessures

L’Unesco offre un accès gracieux à la bibliothèque numérique mondiale sur

https://www.wdl.org. Des cartes, des enregistrements, des films pour présenter les joyaux et les précieuses reliques culturelles des bibliothèques du monde entier, disponibles en 7 langues. On y trouve aussi bien une notice sur une traduction en japonais des Fables d’Ésope, datée de 1659, le catalogue d’étoiles d’al-Soufi (copie du xive s.) que les Merveilles de la Création d’al-Qazwini (traduction turque ottomane du xviie s.) ou le Livre d’Heures d’Almugavar (Catalogne, 1510-1520).

On y trouve aussi une partie (limitée) consacrée au cinéma : livrets affiches, petits films. Tels un livret illustré de 16 pages distribué par la Metro Pictures Corporation est un document promotionnel décrivant le tournage du film les Quatre cavaliers de l'Apocalypse, d'après le roman éponyme de l'auteur espagnol Vicente Blasco Ibáñez. Filmé à Hollywood et sorti dans les salles en 1921, Les quatre cavaliers de l'Apocalypse fut un gros succès commercial qui fit de Rudolf Valentino une grande star du film muet. Ou cette affiche de Luffar-Petter (Pierre le vagabond), film muet réalisé en Suède en 1922, le premier film dans lequel apparut l'actrice suédoise Greta Garbo (1905–1990). Portant encore son vrai nom Greta Lovisa Gustafsson, Garbo était à l'époque une actrice inconnue. Cette courte comédie lança sa carrière. On y trouve aussi quelques documents d’archives intéressants, comme les films montrant l’arrivée des immigrants à Ellis Island en 1903, le lancement d’une fusée Mercury en 1960 ou une parade de la police new-yorkaise en 1889.

Je n’en dirai pas plus pour aujourd’hui. Un dernier clin d’œil cinématographique avant de refermer ce journal.

Demain journée littérature… Et bons baisers d’archi-pelle ! (merci à Claude)

Coronavirus an 01. Cinéphile un jour, cinéphile toujours

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article