Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arts-chipels.fr

NOTE ET BIEN en concert les 19, 21 et 22 mars

NOTE ET BIEN en concert les 19, 21 et 22 mars

L’association Note et Bien regroupe des amateurs et des professionnels qui font un travail de qualité. Ils organisent trois concerts par trimestre au profit d’organisations humanitaires. Shakespeare et Anton Bruckner sont au programme du mois de mars.

Shakespeare et la musique.

Le théâtre élisabéthain incluait souvent de la musique et de la danse, intégrés à l’intérieur même du drame, et les théâtres avaient des musiciens permanents qui mettaient les chansons en musique. Les pièces de Shakespeare ne font pas exception et comportaient souvent des chansons. Destinées à souligner le caractère d’un personnage, à éclairer une situation dramatique ou à créer une certaine atmosphère, ces songs furent écrites par des compositeurs aussi divers que Byrd, Weelkes ou Morley et forment la quintessence de la musique élisabéthaine… Ils sont ici interprétés par des chœurs a capella.

Symphonie n° 4 d’Anton Bruckner

La Symphonie n° 4 en mi bémol majeur WAB 104, composée en 1874, fut qualifiée de « Romantique » par le compositeur lui-même. S'ouvrant sur un appel bucolique du cor, le premier mouvement déploie une dynamique très lyrique, très mélodique. Les thèmes développés reviendront au cours du mouvement et de la symphonie. Son découpage orchestral est dominé par les cuivres et soutenu par de brefs motifs aux cordes. Le grandiose côtoie le discret avec un bel équilibre. Le deuxième mouvement lent, très mélodique, dans une orchestration feutrée, évoque la romance chantée d'un chevalier pour une belle demoiselle. Discrétion, sensualité, passion, admiration et même extase sont présentes. Mais l'affirmation des thèmes se fait de plus en plus présente pour appuyer l’expression de la passion. Le troisième mouvement figure une chasse, traduite par le cor et les rythmes cavaliers. Vie, dangers et émotions apparaissent dans le programme héroïco-chevaleresque de cette chasse. Le dernier mouvement illustre la variété des états d’âme du héros, qui erre entre absurdité, délire, désespoir… Le finale apparaît comme un synthèse. Masse, subtilité, ordre, harmonie, progression, puissance, explosion, immensité, grandiose rejoignent une certaine harmonie.

Les dates et les bénéficiaires

• Jeudi 19 mars à 21 heuresÉglise Saint-Louis, 22, rue Faÿs, 94300 Vincennes. Au profit de : SILLC – Quoi de plus captivant qu’une BD pour comprendre la Maladie Résiduelle, après un traitement de la leucémie lymphoïde chronique !

• Samedi 21 mars à 21 heures – Cathédrale Notre-Dame-du-Liban, 17 rue d’Ulm, 75005 Paris. Métro Place Monge / RER Luxembourg. Au profit de Kiamvu Le Pont – Doter le quartier Révolution et le Centre Culturel Mbongi ‘êto (Kinshasa, RD Congo) d’un outil complémentaire à l’éducation : une salle polyvalente.

• Dimanche 22 mars à 16 heures – Eglise Saint-Benoît, 35 rue Séverine, 92130 Issy-les-Moulineaux. Métro Corentin Celton. Au profit de : Sorya (Association d’aide aux enfants du Cambodge) – Construire une maison pour une famille de trois enfants d’un quartier pauvre de Sihanoukville.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article