Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arts-chipels.fr

Émouvants jeunes pianistes. Décembre 2019 chez Animato

Émouvants jeunes pianistes. Décembre 2019 chez Animato

Une clôture d’année en beauté avec les lauréats, présents et passés du Concours Horowitz. Entre Ukraine et Chine, finesse et passion ont caractérisé ce programme qui rassemblait, avec les lauréats du concours 2019, ceux d’années précédentes.

Un bien beau quatuor de pianistes aux sensibilités très différentes cependant unis par une pulsation faite de modulation et de précision du toucher et de vie dans la musique. Un son maîtrisé qui donne envie de laisser l’oreille courir au son des arpèges, de suspendre le temps pour se remplir de la musique.

Illia Ovcharenko, premier prix du concours Horowitz 2019, ouvrait le bal. Ce très jeune homme à la mèche en bataille, qui poursuit aujourd’hui sa formation musicale à Tel Aviv sous la houlette d’Arie Vardi, fut aussi le lauréat et Prix spécial du 11e concours international pour les jeunes artistes en souvenir d’Arthur Rubinstein en Pologne en 2017. Son toucher léger et délicat, tout en nuances d’une précision remarquable, est marqué par d’infinitésimales scansions dans l’interprétation qui ouvrent le champ de la musique à la rêverie et au voyage. Autant dire que « l’odyssée de l’âme » de Chopin avec sa Ballade n°1, op. 23 et, toutes deux de Liszt, la diabolique et entraînante Mephisto Valse qui conduit le valseur Mephisto et sa compagne villageoise dans les bois où chante le rossignol, et la virtuose Campanella inspirée d’un thème de Paganini qui étaient au programme, ont été un régal.

Shangjun Xu, venu de République populaire de Chine, est lui aussi très jeune. Sa passion, aussi empreinte d’enthousiasme juvénile que de technique irréprochable, dénote cependant déjà une grande sensibilité qui va au-delà de la perfection d’exécution. L’infinie jouissance qui transparaît lorsqu’il joue est communicative. Sa manière de piquer les notes pour les faire entendre une à une et le plaisir manifeste qu’il éprouve à faire partager son engouement pour ce qu’il joue ajoutent au plaisir qu’on a de l’entendre. Qu’il nous promène dans les senteurs délicates qui s’exhalent de la Fleur de jasmin de Chu-Wanghua, dans les trémolos en oscillation constante et virtuose des tempêtes en montagne du « Chasse-neige » (Liszt, Études d’exécution transcendantale) ou dans les profondeurs de la Danse macabre de Saint-Saëns qui agite tour à tour humains et squelettes, Shangjun Xu allie déjà sensibilité, sens des nuances et technique.

Dmytro Choni, Grand Prix Santander 2018, pianiste accompli, se joue de la difficulté avec aisance et une précision remarquable. Musicalité du jeu, mais aussi intensité caractérisent l’évocation du monde slave qu’il nous a offerte avec Rachmaninov, non exempte de nostalgie avec les « Marguerites » (op. 38, n°3) et du versant assez sombre et dramatique de la Sonate n° 2 op. 36.

Antonii Baryshevskyi, Grand Prix Rubinstein 2014, se détache par la personnalité qui transparaît dans chacune de ses interprétations. On sent chez ce jeune homme une pensée en actes qui se traduit dans sa musique. La sensibilité a chez lui partie liée avec la réflexion, peut-être aussi en raison du programme choisi : des Études de Rachmaninov (op. 35 n°9), Debussy (n°11, n°10, n°1 d’après Czerny) et Chopin (Étude en ut mineur op. 10, n°12), mais pas seulement. Son style très fluide, tout comme la finesse de son toucher et sa délicatesse, sont fascinants.

L’année 2019 se referme ainsi sur des interprètes pleins de promesses, augurant d’autres émerveillements à venir.

Animato, association soutenue par l’École normale de musique de Paris/Alfred Cortot, la Fondation Zygmunt Zaleski, la Bienvenue française, la Fondation Orpheus (Suisse), la Fondation Seymour Obermer et Yamaha.

www.animato.org

Prochain concert : 7 janvier 2020

Avec Sofya Gulyak, Grand Prix Leeds 2009 (Bach-Busoni et Brahms) et Qing Li (lauréat du Diplôme supérieur d’exécution de l’ENSM)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article