Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arts-chipels.fr

Dvořák et Brahms à l’Espace Cardin. Une estime réciproque et deux quintettes

Dvořák et Brahms à l’Espace Cardin. Une estime réciproque et deux quintettes

Le Quatuor tchèque Pavel Haas s’est adjoint Pavel Nikl pour présenter deux quintettes, le premier de Brahms, le second de Dvořák. Une belle occasion d’entendre des œuvres rarement interprétées.

Le Quatuor Pavel Haas a choisi son nom en hommage au compositeur tchèque éponyme, déporté à Terezin et mort à Auschwitz en 1944. Ce compositeur compta dans la musique tchèque, en particulier en raison de ses trois quatuors à cordes. Le Quatuor Pavel Haas s’est produit à de nombreuses reprises dans le monde entier, en Europe, en Australie et aux États-Unis. Il rapproche aujourd’hui, avec Pavel Nikl, deux compositeurs qui ne sont pas étrangers l’un à l’autre.

Brahms et Dvořák

Associer Brahms et Dvořák n’est pas tout à fait un hasard. Durant le séjour américain de Dvořák, c’est à Brahms que revient la tâche de surveiller l’édition des œuvres de Dvořák. Les liens entre les deux compositeurs ne sont donc pas seulement de façade et le programme qui les rassemble pas seulement motivé par la forme quintette.

Le Quintette à cordes n° 2 en sol majeur opus 111 pour deux violons, deux altos et un violoncelle de Brahms fut composé à l’été 1890 à Bad Ischl. Brahms écrit, à la fin de sa vie, essentiellement de la musique de chambre (des sonates pour violon et violoncelle). Considéré comme l’héritier direct de Beethoven, il combine, dans cette période, romantisme et classicisme.

Quant au Quintette à cordes n° 3 en mi bémol majeur opus 97 de Dvořák, troisième œuvre que compositeur pour cette formation, il voit le jour dans l’Iowa durant l’été 1893. On connaît l’appétence de Dvořák pour la musique noire américaine. Ici il montre une autre facette de son intérêt pour cette musique, qu’il combine avec l’héritage populaire européen, tzigane en particulier.

Une association pleine de promesses pour un groupe connu pour son dynamisme et ses interprétations très « habitées ».

Pavel Haas Quartet et Pavel Nikl

Brahms : Quintette à cordes n° 2 en sol majeur opus 111

Dvořák : Quintette à cordes n° 3 en mi bémol majeur opus 97

Samedi 19 janvier à 16h

Théâtre de la Ville – Espace Pierre Cardin

1, avenue Gabriel - 75008 Paris

Tél. 01 42 74 22 77. Site : www.theatredelaville-paris.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article