Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arts-chipels.fr

Parade(s), le festival des arts de la rue de Nanterre ! Demandez le programme! Gratuit et ouvert à tous!

Parade(s), le festival des arts de la rue de Nanterre ! Demandez le programme! Gratuit et ouvert à tous!

Un rendez-vous artistique et populaire dans le centre-ancien de Nanterre, où les artistes sont invités à partager cette grande fête avec vous. Parade(s) est l’occasion de découvrir de nombreux spectacles dans une ambiance festive et conviviale avec près de quarante compagnies programmées. Les arts de la rue s’inventent entre cirque, théâtre, musique, danse, marionnettes, installations et performances… De jour comme de nuit, ils permettent de vivre autrement l’espace public.

Chaque année depuis 1990, Parade(s) revient le premier week-end de juin. Avec près de 40 compagnies et quelques 250 artistes de rue et de cirque, Parade(s) est un temps fort de la saison culturelle nanterrienne, gratuit et ouvert à tous. Chaque édition est l’occasion de découvrir autrement l’espace public dans une ambiance festive et conviviale. Les arts de la rue s’inventent et se métissent entre différentes disciplines de jour comme de nuit, en tous lieux. De nombreux Nanterriens partagent l’aventure en participant à des ateliers, des spectacles ou en hébergeant des artistes…

Théâtre de rue

CIE ANNIBAL ET SES ÉLÉPHANTS. Le Grand cirque des sondages. Spectacle d’arène interactif  Étape de création, après une semaine de résidence à Nanterre. Samedi - Dimanche

« Et puisque 1% des Français est aussi riche que les autres 99% : 99 seront les gladi-acteurs, et  1 seul sera l’Impér-acteur.S’ensuivra dans l’arène : la mise en jeu de statistiques, l’organisation de sondages, l’étude d’infographies, et quelques études comportementales. Il s’agira donc d’un spectacle interactif de théâtre burlesque, traitant de l’état de notre société. Un spectacle évolutif en fonction de l’actualité et du lieu de jeu.  Le fil e la vie sera notre fil conducteur, car il y a autant de sondages et de statistiques qui concernent la reproduction, la naissance, les enfants, l’éducation, la drogue, la musique, la sexualité, la santé, le divorce, le troisième âge, la retraite, les rites funéraires… Sans oublier les grands thèmes fédérateurs : la famille, l’économie, la politique, la sexualité, le travail, la culture et la religion. »

ARMELLE B. Femme au bord de...Théâtre de rue. Samedi - Dimanche

 Et si tout basculait, là, devant nos yeux... Une femme nous projette sans garde-fou dans le monde insensé du travail, ou plutôt de son travail. Déstabilisée, elle chemine sans complexe, se heurte à ses propres démons, cherche à rebondir. Vous serez le témoin, le miroir, l’acteur de son face à face... Tranche de vie drôle et émouvante prise sur le vif !

LES BATTEURS  DE PAVÉS. Suisse. Germinal Théâtre de rue. Samedi - Dimanche

Etienne Lantier, mineur au chômage arrive sur un carreau de mine du nord de la France. Prenant fait et cause pour les mineurs, il les pousse à la grève quand la compagnie décide de baisser les salaires. Adaptation du chef d’œuvre d’Émile Zola, Germinal met en scène la lutte des classes au gré d’un spectacle interactif où le public va jouer presque tous les rôles.

CIE BURDIN-RHODE. 10 mai 68 - Création 2018 - Théâtre de rue – Création in situ 2018. Vendredi-samedi

Fondateur de la Cie Transe express au côté de Brigitte Burdin, Gilles Rhode a 20 ans en 1968 ; étudiant en art appliqué, il sérigraphie les fameuses affiches des Ateliers populaires quand débarque un certain D. Houdart. Il recrute des volontaires pour une spectacle d’« agit-prop » sur la nuit des Barricades le 10 Mai 68. Le voilà parti dans l’aventure, première expérience de théâtre de rue. Aujourd’hui B. Burdin et G. Rhode ont transmis la direction de la Cie Transe-express à une nouvelle équipe d’Artistes qui insufflent leur imaginaire dans les créations de cette compagnie historique. Ces fondateurs n’ont pas perdu leur passion « d’agitateurs publics ». A la demande du Festival Parade(s), Gilles Rhode retrouve la pièce écrite il y a un demi-siècle dans la fougue des « événements » et l’adapte avec de jeunes amateurs, étudiants d’aujourd’hui.

LA CAVE À THÉÂTRE. La BIP. Bonimenteurs. Vendredi - Samedi - Dimanche

La Brigade d’Intervention de Proximité, briseuse d’idées plates, est à l’écoute des spectateurs pour leurs délivrer, avec humour et entrain, toutes les informations dont ils ont besoin pendant le festival. Samedi après-midi, un comédien sourd et son interprète signeur rejoignent l’équipe de la BIP et guideront le public en langue des signes (LSF).

CIE COMME SI. Deux rien. Drame burlesque et théâtre gestuel. Samedi - Dimanche

Ils sont tous deux clochards mais aussi le reflet comique des êtres déguenillés et lassés. La société, la vie, la foule qui passe ont laissé sur un banc ces deux personnages. Deux clowns qui créent le malaise entre la légèreté de l’enfant et le poids de la dureté du monde auquel ils se confrontent. Maladroits, lunatiques et naïfs ils attendent sans fin, ’échappent de ce « rien à faire » en racontant un conte tragique étoffé de jeux et de danses.

LE GRAND COLOSSAL THÉÂTRE. Jean Claude dans le ventre de son fils Théâtre de rue. Samedi - Dimanche

Naissance, éducation et avènement d’un enfant roi autour duquel tourne le monde. Gargantua des temps modernes dont l’immense appétit, à même de relancer la croissance et la consommation, restaurera la confiance dans l’avenir du peuple français.

KPG Burkina Faso. Kossyam. Fable contemporaine. Samedi - Dimanche

Comment raconter l’extraordinaire insurrection populaire qui a vu un peuple tout entier, et singulièrement sa jeunesse, chasser du pouvoir un inamovible dictateur, dont la ruse et la force décourageaient même les rêveurs ? Cette fable évoque la révolte qui rassemble et unit les fils t files d’un pays. Une immersion en pleine insurrection populaire dans les rues de Ouagadougou entre la peur et le doute, la conviction et le pessimisme, dans la sueur, le sang et les gaz lacrymogènes. Les personnages, archétypes humains, empruntent la peau des animaux, mais vivent en ville car c’est dans la rue que tout se passe et que le margouillat scrute le théâtre où se fabrique l’Histoire du pays, entre événements, tensions, sagesse, humour et réflexion.

KTHA COMPAGNIE. (Nous). Théâtre. Samedi – Dimanche

45 spectateurs, 2 acteurs, 1 cercle et des questions, un spectacle pour se rapprocher. Un cirque, une arène toute petite, vraiment toute petite posée au milieu de la ville. Le monde tout près, tout autour, serrés les uns contre les autres et beaucoup de questions, vraiment beaucoup. Toutes les questions que l’on a, te les poser droit dans les yeux et puis essayer de nous rapprocher.

Théâtre d’images

EL MUNDO COSTRINI Argentine. The Crazy Mozarts. Théâtre de rue sans parole. Samedi – Dimanche

Duo fantaisiste, bruyant, clownesque et musical. Un concerto loufoque, original et décalé. Une symphonie de gags et de situations absurdes rendant le public complice. Le public devient la chorale des deux musiciens fous qui font l’impossible pour se sortir de ce chaos musical et burlesque. Généreux, interactif, cacophonique, surprenant et drôle.

CIE LUCAMOROS. La Tortue de Gauguin. Polyptyque en mouvement. Samedi

Embarquez pour un spectacle hors du commun. Nichés à l’intérieur d’un immense échafaudage, 8 artistes s’emploient en musique et en peinture à élaborer sous les yeux du public, un polyptyque monumental. « J’ai entendu dire que lors de l’un de ses séjours aux Marquises, Paul Gauguin eut l’idée de peindre à même la carapace d’une jeune tortue vivante, égarée sur une plage. Je me plais à penser que grâce à la longévité dont jouit cette espèce, une œuvre du peintre, tout en échappant ainsi à la cupidité des spéculateurs, continue, aujourd’hui encore, de sillonner les grands fonds dans son petit musée ambulant. » Luc Amoros

Cirque et formes circassiennes

BBY NEUBERGER ET LUCA BERNINI. Compost- Étape de création 2018 - Espagne - USA Duo de main à main tout terrain. Samedi – Dimanche

Le compost est une matière organique mise en place par l’homme, décomposée par la nature et utilisée pour faire pousser une nouvelle vie. Abby et Luca procèdent de la même manière : ils récoltent les éléments du paysage, les compostent, s’en nourrissent et par un geste artistique original et décalé, font (res)surgir le sauvage, l’indompté. À l’écoute des rythmes imperceptibles des éléments qui composent un espace, leur chorégraphie convie les spectateurs à voir l’invisible, à percevoir le minuscule. Compost est une leçon de chose originale, pleine d’humour et de distance, qui nous invite à mieux regarder autour de nous.

AFUMA Togo. Les Échassiers du Togo. Cirque. Samedi – Dimanche

Afuma est le nom d’une fougère qui pousse sur les arbres, et qui reste accrochée au bois avec lequel on fait les échasses sans jamais tomber à terre. Elle symbolise l’échassier, l’homme qui ne tombe pas, celui qui reste en l’air. Accompagnés de percussionnistes et perchés à 5m du sol, ces trois guerriers avec leurs acrobaties à couper le souffle se sont formés selon les méthodes et techniques ancestrales du Togo. Ils adaptent leur savoir-faire aux différentes influences circassiennes contemporaines.

COLLECTIF BIGBINÔME. Saut. Cirque acrobatique. Samedi – Dimanche

Un spectacle de seaux, de sots et de sauts !! Ces quatre jeunes artistes d’exception partagent l’amour de l’acrobatie, des sensations fortes, du jeu, et du mouvement. À travers la virtuosité des performances, ils jouent de leurs différences, de leurs personnalités et de leur bienveillance autour d’une mise en danger où le public n’est pas épargné.

KIKYO BROTHERS. Japon. Attrape Tout ! Jonglage. Vendredi – Samedi – Dimanche

Lauréats de nombreux prix internationaux, les Kikyô Brothers sont des virtuoses du jonglage.  Ces deux frères venus du Japon, le pays du perfectionnisme, travaillent leurs performances jusque dans leurs moindres détails. Des numéros pleins d’énergies, de rapidité et de suspens.

NOÉMIE ARMBRUSTER / ORDINAIRE D’EXCEPTION. Enfin seule ! Thriller clownesque, aérien et musical. Vendredi - Samedi

Martha s’habille pour le plus beau jour de sa vie : son mariage. Elle est déjà en retard quand un objet décisif vient troubler sa préparation. D’un coup son passé la rattrape, avec sa culpabilité et la conviction qu’elle n’a pas droit au bonheur. Tour à tour meurtrière, pin-up, chanteuse de cabaret, mère de famille ou femme fatale, elle se livre à nous, traversant un torrent d’émotions. Dans les airs elle se joue de l’instabilité, de la hauteur, du vertige. Elle trouve enfin a paix, reprend le dessus, accepte sa grâce et sa fragilité...

EL NUCLEO. Colombie-France. Sans arrêt. Cirque acrobatique. Samedi – Dimanche

« C’est fluide et organique, simple et sincère, ça bondit et rebondit, ça bluff et re bluff, ça pivote et re pivote ! » Main à main, danse, acrobatie au sol, équilibres, jonglage et tchatche ! Un spectacle interactif, basé sur le jeu et la complicité où feinte, triche, surprise et cabotinage sont le fil rouge de ce spectacle... qui joue sur la simplicité et l’authenticité.

TERYA CIRCUS. Boulevard Conakry. Cirque de Guinée Cirque, danse et musique. Vendredi

Avec le marché du centre de  Conakry comme source d’inspiration, Boulevard Conakry montre l’énergie de ce lieu atypique. Fourmilière humaine organisée où les vendeurs crient, chantent et dansent au milieu de leurs étals. Parfois, de jeunes artistes jaillissent de nulle part, jonglent avec des fruits ou font des prouesses acrobatiques. C’est cette vie, ce mélange subtil de parfums et de couleurs que le spectacle met en scène. Un tourbillon de techniques et de disciplines aussi abondant que les produits du marché : acrobatie aérienne, équilibre, main à main, mât chinois, jonglage, contorsion.

Danse et formes chorégraphiques

LA DÉBORDANTE CIE. Ce qui m’est dû. Théâtre et danse.  Samedi (représentation interprétée en LSF) - Dimanche

Un moment de théâtre chorégraphique qui part de l’intime et du corps pour questionner crûment le politique. Quelle est notre place dans la société, quelle est notre responsabilité face à la crise écologique que nous traversons ? C’est une rencontre : un comédien se fait porte-parole d’une danseuse, jeune femme et citoyenne. Celle-ci laisse circuler les mots autour d’elle et en prend parfois quelques-uns à bras le corps. Très personnel et générationnel mais aux potentialités universelles, le duo remet en cause notre système globalisé et nous interroge sur le sens de nos vies. Avec beaucoup de justesse et de simplicité, ce spectacle parle de nous, de notre lâcheté à nos prises de conscience au détour d’une conversation ou d’une conférence, tout y est. Si l’inquiétude à propos des effets du réchauffement climatique omniprésente, pas de discours moralisateur pour autant. Mais le sentiment d’urgence absolue, qu’exprime ce corps qui danse, nous met en mouvement.

LA DÉBORDANTE CIE. Rassemblement. Danse. Samedi - Dimanche

Ils sont deux, marchent dans la rue, s’appuient l’un contre l’autre puis disparaissent pour réapparaitre plus loin. Isolés mais ensemble.  Ils ont l’air d’avoir tout perdu et de n’avoir rien à trouver, ils n’ont pour eux que l’instant présent, unique et fragile. Ils déroulent un fil ténu qui n’a ni début ni fin. Chacun de leurs gestes raconte un fragment d’histoire... Plus tard, ils seront plus nombreux, rejoints par d’autres comme eux. Ensemble, ils tenteront de reconstruire quelque chose, à l’endroit de leur rencontre…

CIA DELÁ PRAKÁ. Nois Um. Brésil Cirque – Danse. Samedi - Dimanche

Un voyage chorégraphié à l’unisson qui relie les corps de manière poétique dans la délicatesse et l’émotion. Les artistes mêlent danse contemporaine, acrobaties, portés, jonglage-contact créant des mouvements fluides où la virtuosité apparaît comme une surprise.

FRICHTI CONCEPT/ (Slash), ou l’Homme D- Création 2018 - Solo déambul’aléatoire mêlant danse et jeu d’acteur Samedi - Dimanche

C’est l’histoire d’un homme qui décide de jouer sa vie aux dés. Il invente ses propres règles afin ’appréhender le monde ultra-normé dans lequel il évolue. Il choisit l’aléatoire, laissant le hasard prendre ses décisions. Se rendant compte que ce nouveau cadre est très contraignant, il décide de biaiser le système qu’il a mis en place. Un parcours dans la ville à l’image du cheminement personnel de notre protagoniste. Chaque arrêt constitue un acte de la pièce et le spectacle se construit différemment à chaque représentation.

SAUF LE DIMANCHE. Troc ! Improvisations dansées interactives. Samedi - Dimanche

Un échange avec vous et entre nous... Confiez un geste aux danseuses t celles-ci vous livreront une danse inspirée du geste proposé. C’est 1 minute 30 pour vous, une chorégraphie improvisée, à vue de tous et en musique. C’est ludique et généreux, parfois très émouvant et toujours très chaleureux.

Vendredi 1er juin : de 17h à 00h

Samedi 2 juin : de 10h30 à 00h

Dimanche 3 juin : de 10h30 à 21h

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article