Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arts-chipels.fr

Le Brio. L’histoire sympathique et savoureuse d’une intégration réussie

Le Brio. L’histoire sympathique et savoureuse d’une intégration réussie

À travers l’aventure d’une beurette devenue une brillante avocate, Yvan Attal fait avec humour une incursion au pays de la xénophobie et de la fracture sociale avec un épatant Daniel Auteuil et une Camélia Jordana expressive et juste.

Neïla Salah a grandi à Créteil et vit la vie des banlieues. Elle a gagné, à force de volonté et de travail, le droit d’entamer des études juridiques. Pierre Mazard est un enseignant d’Assas ancienne manière. Franco-français dans l’âme, pétri de culture classique, provocateur et plein de morgue, il se singularise par ses éclats xénophobes en plein amphithéâtre et ses saillies de mauvais goût. Mais les temps ont changé. Les étudiants se rebiffent, portent plainte et il le conseil de discipline l’attend. Il n’a, pour se sortir d’affaire, qu’une seule solution : prendre une étudiante issue de l’immigration et la former pour qu’elle représente Assas au concours d’éloquence, ce qui aura pour autre mérite de sortir l’école de son image de repaire « facho »…

Deux personnages que tout oppose

Les pièces réunies sont en place. Insupportable, Mazard est un admirable tacticien et un enseignant exigeant, formé à l’art de la rhétorique et passé maître dans l’utilisation du langage. À coups de raillerie et d’exercices paradoxaux, comme de déclamer des épisodes d’histoire romaine en plein métro, il va former et cuirasser la jeune fille pour lui permettre d’affronter sans déstabilisation toutes les agressions qu’autorise l’usage de la parole.

 Neïla, elle, est écartelée entre ses multiples identités. La meuf des banlieues aime traîner avec ses potes, affectionne de faire la cuisine avec sa grand-mère, pourtant opposée à l’indépendance prise par sa fille qui assume seule et élève Neïla ; elle est amoureuse de son ami d’enfance, un chauffeur « Uber » sans culture. Quant à la jeune fille brillante aux résultats scolaires remarquables, elle aspire, en dépit de ses origines et de son nom, à se faire une place dans un pays où elle est née, dans une culture qu’elle aime et qu’elle veut s’approprier.

Les ingrédients de la comédie sociale

On le devine : la rencontre entre Neïla et Mazard ne sera pas de tout repos. Leurs chemins n’auraient pas dû se croiser. Tout les oppose : origine, culture, modes de pensée. Pourtant l’épée de Damoclès qui pèse sur la tête de Mazard va les rapprocher. De manière intéressée d’abord, avant que Mazard ne se prenne au jeu et finisse par éprouver de la sympathie pour celle qui n’était au départ qu’un instrument de son propre sauvetage.

Neïla, partie prenante du revirement qu’il lui impose en la faisant changer de look, en lui fournissant les armes pour se battre, aura besoin de temps pour faire la part entre sa culture d’origine  et celle du pays où elle est née, apprendre à utiliser les richesses de l’une et l’autre pour constituer sa personnalité au lieu de les vivre comme un divorce irréconciliable. Révoltée quand elle apprend ce qui a motivé sa « métamorphose », elle devra faire le tri pour sauver Mazard avec les armes mêmes qu’il lui a fournies.

Si Mazard et Neïla sont des archétypes, des modèles sociaux, leur rencontre dépasse le simple objet démonstratif. Yvan Attal dresse d’eux un portrait plein de tendresse dans les détails, il crée des individualités attachantes dans leurs errances. Il dit aussi la difficulté à être soi-même lorsqu’on est le produit de plusieurs cultures, à se définir une identité propre qui soit une synthèse et non une opposition. Au-delà de l’affrontement des cultures, il porte un plaidoyer pour le vivre ensemble, une leçon d’humanité qu’on aimerait voir plus souvent dans le concert violent et souvent déjanté qui forme l’ordinaire du cinéma d’aujourd’hui.

Le Brio. Film français – 2017 – écrit et réalisé par Yvan Attal

Avec : Daniel Auteuil, Camélia Jordana, Yasin Houicha, Nozha Khouadra, Nicolas Vaude et Jean-Baptiste Lafarge

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article